La Tranquillité

Sergueï Prokoudine-Gorski

Aller en bas

Sergueï Prokoudine-Gorski

Message par Olia le Jeu 30 Aoû - 17:00

Il y a 155 ans naissait Sergueï Prokoudine-Gorski, l’inventeur du premier appareil pouvant prendre des clichés en couleur. Aujourd’hui, le 30 août 2018, Google met à l’honneur le chimiste russe en lui offrant un doodle à l’image de sa découverte. Mais qui était vraiment celui qui est devenu le photographe du Tsar ?

Beethoven, Le Penseur de Rodin, la Tour Eiffel, Doctor Who, Claude Levi-Strauss… Avoir son Google doodle, ça se mérite et ce n’est pas offert à tout le monde. A en juger celui d’aujourd’hui, le leader des moteurs de recherches a estimé que l’invention de Sergueï Prokoudine-Gorski valait d’être présentée sur sa page d’accueil. Mais qui était-il et qu’a-t-il fait de si spécial ?

1- Un parcours tout tracé et pourtant...

C’est au sein d’une ancienne famille noble russe que Sergueï voit le jour le 30 aout 1863, à Founikova Gora, dans la province de Vladimir. Il reçoit une éducation à la fois scientifique et artistique. Normal quand on sait que son grand-père était un dramaturge. Après avoir suivi des cours à l'Institut technologique de Saint-Pétersbourg, il poursuit des études de chimie à Berlin et à Paris. De retour en Russie, il épouse la fille d’un important industriel et dirigera même l’entreprise métallurgique de celui-ci. Son destin semble tout tracé mais c’est sans compter sur les rencontres et les passions qui l’habitent… Notamment celle de la photographie.

2- La vie en 3 couleurs

Lors de ses études, SergueïProkoudine-Gorski côtoie Adolf Miethe, un savant allemand avec qui il a travaillé sur la méthode de séparation des couleurs. Une rencontre et des travaux qui lui ont donné le goût des clichés chromatiques. A son tour, il met au point sa propre formulation afin de créer des photos réalistes aux couleurs naturelles. Il invente un appareil qui prend trois clichés, chacun espacé d’une seconde. Il utilise 3 plaques monochromes de 3 filtres différents (un rouge, un vert et un bleu) puis les superpose pour obtenir une photo en couleurs grâce à la synthèse additive. Des clichés qui sont alors projetés sur un mur pour pouvoir être admirés.

3- Le photographe du Tsar

Son invention lui vaut d’attirer l’attention de la famille impériale russe qui, épatée par son travail lors d’une projection privée, va lui commander un reportage sur l’Empire de Russie. SergueïProkoudine-Gorski va donc sillonner les contrées pour capturer des milliers de moments de vie. Un périple financé par le Tsar lui-même qui ne va pas hésiter à mettre à disposition de son preneur d’images une impressionnante infrastructure. Le photographe va ainsi avoir droit à un wagon de train et d’un bateau à vapeur équipés de chambres noires.

4- Le temps de l’exil

Paysages, visages, architectures, industries, sites historiques, terres agricoles… De ses reportages, réalisés en deux temps (1909-1912, puis en 1915), l’ancien chimiste rapporte plusieurs milliers d’instants-clichés, témoins figés mais colorés d’une Russie impériale qui s’apprête à voler en éclat. Lorsque la Révolution éclate, Sergueï, le photographe-aristocrate, n’a guère d’autre choix que de quitter son pays avec sa famille. Embarquant avec lui des malles remplies de plaques et de filtres, il habite quelques temps en Grande-Bretagne après un passage par la Norvège. Puis, il s’installe définitivement en France.

Il réalise que son système à base de projections de plaques colorées a été dépassé par d’autres méthodes. Il se met alors à la page en collaborant avec ses deux fils à la modernisation de la photographie. Ensemble, ils mettent au point des tirages à partir de pellicules couleurs et fondent leur propre marque Elka, aujourd’hui disparue.

5- Sa mémoire à Paris et à Washington

SergueïProkoudine-Gorski décède le 27 septembre 1944, à Paris. Il avait 81 ans. Il est enterré au cimetière russe de Sainte-Geneviève-des-Bois (dans l’Essonne) et repose aux côtés d’autres émigrés russes, célèbres et anonymes, qui avaient fui la Russie révolutionnaire. Quant à la majorité de ses œuvres, numérisées depuis par souci de préservation, elles peuvent être consultées à la célèbre Bibliothèque du Congrès, à Washington.

avatar
Olia
Administratrice - Fondatrice


http://la-tranquillite.1fr1.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sergueï Prokoudine-Gorski

Message par marianne24 le Ven 31 Aoû - 9:10

merci ma belle!!!
avatar
marianne24


http://www.mamansolo.net/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum